Inauguration des bacs à compost des écoles

25 mai 2022
Actualités / Environnement / Jeunesse

En fonctionnement depuis décembre 2020, les 9 bacs à compost, répartis sur les 3 groupes scolaires de la ville, ont été officiellement inaugurés courant mai en présence de Michel Rantonnet, maire de Francheville, Claire Pouzin, adjointe déléguée à la petite enfance, l’enfance et la jeunesse, l’équipe municipale, Isabelle Petiot et Hélène Dromain, respectivement vice-présidentes de la Métropole de Lyon.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Initiée par le Conseil Municipal des Enfants en 2020, l’installation des 9 bacs à compostage, répartis sur les 3 écoles de Francheville (Bel Air, Chater et Bourg), est un projet transversal qui a mobilisé plusieurs services de la ville (les équipes scolaires, périscolaires, les agents de restauration et d’entretien, le Bureau Information Jeunesse, le service des espaces verts, etc.) et de la Métropole de Lyon. L’objectif est de valoriser in situ les déchets issus de la restauration scolaire. Cette solution de gestion des déchets alimentaires est également un support pédagogique destiné aux enfants pour :

  • Ancrer à l’école un geste pédagogique quotidien en faveur de la bonne gestion des déchets ;
  • Favoriser le recyclage et l’utilisation du compost dans l’établissement ;
  • Engager ou poursuivre une réflexion sur l’optimisation des quantités proposées aux enfants.

Des premiers brassages hebdomadaires à la distribution du compost mûr, l’association « Triéves Compostage et Environnement », prestataire de la Métropole de Lyon, a accompagné chaque école ces 18 derniers mois. Une vingtaine d’enfants par école se sont d’ailleurs portés volontaires pour devenir les ambassadeurs du « stop au gaspillage alimentaire ».

Une démarche responsable et éco-citoyenne

« Je suis préoccupé par le nombre de déchets alimentaires générés par la restauration scolaire […], c’est 30 % du volume des repas commandés qui sont jetés. » déclare Michel Rantonnet, maire de Francheville.

C’est en partant de ce constat que 3 composteurs ont été installés dans les 3 groupes scolaires de la ville.

« Composter les déchets organiques c’est leur donner une seconde vie. Pour réduire nos poubelles quotidiennes, pour préserver la qualité de notre environnement et améliorer la santé de nos sols. » ajoute-t-il.

Les 9, 10 et 12 mai derniers, le Bureau Information Jeunesse, en lien avec les services scolaire, préscolaires et de restauration, ont fait une présentation à Michel Rantonnet, maire de Francheville, l’équipe municipale, Isabelle Petiot, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de la réduction et le traitement des déchets et propreté, et Hélène Dromain, 22e vice-présidente de la Métropole de Lyon. De la mise en place des bacs aux activités proposées, ces inaugurations ont permis de faire le bilan des 18 mois passés. En moyenne, 100 kg de déchets sont récoltés par semaine sur l’ensemble des écoles.

Pour faire face au gaspillage alimentaire, les cantines scolaires ont également fait évoluer les menus en structurant ces derniers autour de 4 composantes :  un plat protéiné, un accompagnement, une entrée et/ou fromage et/ou dessert. Il est d’ailleurs bon de rappeler qu’une véritable dynamique locale s’est instaurée dans les assiettes des cantines scolaires :

  • En proposant au minimum 20% de produits issus de l’agriculture biologique ;
  • En privilégiant les circuits courts ;
  • En valorisant les produits de nos régions.

Les chiffres clés

Ecole du Châter

379 repas commandés

4 kg de nourriture jetée soit 28% de ce qui a été préparé

Sur les 50.4 kg de nourriture : 38 kg de nourriture non-servis et 12 kg de retours d’assiettes

Ecole de Bel Air

238 repas commandés

31 kg de nourriture jetée soit 29% de ce qui a été préparé

Sur les 31 kg de nourriture : 25 kg de nourriture non-servis et 6 kg de retours d’assiettes

Ecole du Bourg

328 repas commandés

39 kg de nourriture jetée soit 28% de ce qui a été préparé

Sur les 39 kg de nourriture : 27 kg de nourriture non-servis et 12 kg de retours d’assiettes