La Zone à Faibles Emissions

25 mars 2021

La zone à faibles émissions est une zone urbaine dont l’accès est réservé aux véhicules les moins polluants.

Pourquoi créer une ZFE dans la Métropole de Lyon ?

La loi d’orientation des mobilités (LOM) de 2019 rend les Zones à Faibles Emissions obligatoires dans les territoires ne respectant pas de manière régulière les normes de qualité de l’air, pour tous les véhicules. Déjà 11 métropoles en France sont concernées dont la métropole de Lyon.

L’objectif est d’interdire l’accès aux véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques que sont les particules (PM) et/ou les oxydes d’azote dans une zone définie.

Qui est concerné et sur quel périmètre ?

  • A Lyon, depuis le 1er janvier 2020, les véhicules professionnels (catégorie N sur la carte grise) Crit’Air 4 ou 5 ne peuvent plus circuler ni stationner dans les neuf arrondissements de Lyon, Caluire-et-Cuire, ainsi que les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux, tous faisant partie de la Zone à Faibles Emissions.
  • Depuis le 1er janvier 2021, cette réglementation s’applique aux véhicules professionnels Crit’Air 3.

Quelle évolution pour la ZFE ?

Lors du conseil métropolitain du 15 mars 2021, l’exécutif de la métropole a voté favorablement à étendre le dispositif aux véhicules des particuliers et renforce ainsi la ZFE.

  • Concrètement ? À partir de 2022, les véhicules Crit’air 5 c’est-à-dire immatriculés avant le 31 décembre 2000 ainsi que des motorisations essence immatriculées avant le 1er janvier 1997, ne pourront plus circuler ni stationner dans la ZFE.
  • A partir de 2026, ce sera au tour des véhicules classés Crit’air 4, 3 et 2 d’être concernés par ces restrictions. Michel Rantonnet, maire et conseiller à la Métropole a voté contre cette délibération alors qu’Hélène Dromain, conseillère municipale et vice-présidente à la Métropole s’est prononcée favorablement.

En cas d’irrégularité (vignette 3, 4, 5 , non classé ou absence de vignette), le propriétaire d’un véhicule en circulation ou en stationnement s’expose à une verbalisation de 68€ pour les véhicules utilitaires légers et 135€ pour les poids lourds.

Attention : même si votre véhicule répond aux restrictions de la ZFE ou bénéficie d’une dérogation, l’absence de vignette Crit’air est verbalisable.

Demandez ici votre certificat qualité de l’air.

Toutes les infos sur la ZFE dans la Métropole de Lyon >> cliquez ici