Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
evenements
annuaire
articles
Filter by Categories
Actualités
Cadre de vie
Citoyenneté
CME
Concertation
Culture
Culture
Développement durable
Développement économique
Emploi
Environnement
Équipements municipaux
Fêtes de fin d'année
Infos Pratiques
Jeunesse
Jeunesse
Juré d'assises
Mairie
Marchés
Octobre Rose
Patrimoine
Petite enfance
Plan Climat Energie
Présidentielles 2022
Réunion d'information
Santé
Sécurité
Seniors
Sport
Transport
Travaux
Urbanisme
Vie municipale
Vie quotidienne
Yzeron

« La Bière d’en Haut » prend son envol !

3 août 2022
Actualités / Développement économique

Rencontre avec Frédéric Vêtu, un passionné qui s’est lancé seul en février 2022 dans une aventure brassicole sur le site des grandes voisines, dans l’ancien hôpital A.Charial.

“La Bière d’en Haut”, micro-brasserie créée par Frédéric Vêtu, est un hommage à ses deux territoires de cœur : le nord, dont il est originaire et les monts du lyonnais, sur lesquels il brasse sa bière. 

Depuis quand brassez-vous votre bière ?

J’ai commencé à brasser mes premières bières dans mon garage. Je suis né dans une famille de brasseurs : quand j’étais enfant, je me baladais dans les champs de houblon ! Quand j’ai reçu un calendrier de l’Avent avec des bières artisanales à déguster, ça a été le déclic. Cela a marqué un coup d’arrêt à ma carrière de professionnel du tourisme. J’ai profité du premier confinement pour rencontrer des brasseurs des Monts du Lyonnais. J’ai suivi une formation complète sur les technologies de la micro-brasserie (maltage, fabrication, distribution, etc.) en mai 2020. C’est ainsi que je me suis lancé dans cette belle aventure de micro-brasseur.

Quelle est la spécificité d’une micro-brasserie ?

À la différence d’une brasserie industrielle, on retrouve des notions de proximité et de diversité dans la production artisanale. Je travaille sur des petites quantités (au maximum 1200 litres par mois), avec des céréales locales et du houblon français. Je collabore aussi avec Rebooteille, une filière de réemploi des bouteilles en verre sur la région lyonnaise. Je teste aussi régulièrement de nouvelles techniques de brassage et de nouvelles recettes ! Mes bières sont non pasteurisées, aux notes douces et rondes, pour correspondre le plus possible aux attentes de mes clients.

Qui sont vos clients ?

Je vends sur commande aux particuliers : je dispose d’un catalogue en ligne sur mon site internet www.labieredenhaut.fr. À terme, je souhaite pouvoir commercialiser ma production en ligne. Mais je m’adresse aussi aux professionnels. J’ai rejoint l’association Franch’Com, et mes produits sont petit à petit référencés dans des commerces franchevillois (fromagerie, boucherie) et dans certains bars et épiceries fines de la région lyonnaise. J’aimerais aussi faire découvrir ma passion aux brasseurs en herbe en organisant des stages pour les débutants.

Un accord mets/bière à nous proposer ?

On peut faire un repas entier à la bière ! Une bière brune accompagne très bien le gibier, tandis qu’une bière blonde ou une IPA se marie bien avec les grillades. Une bière ambrée relèvera votre dessert au chocolat. Plus on avance dans le repas, plus on peut consommer des bières relevées en goût !

“La Bière d’en Haut” a bénéficié de l’accompagnement de la Ville, qui soutient les porteurs de projet pour s’implanter sur le territoire.