Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
evenements
annuaire
articles
Filter by Categories
Actualités
Cadre de vie
Citoyenneté
CME
Concertation
Culture
Culture
Développement durable
Développement économique
Emploi
Environnement
Équipements municipaux
Fêtes de fin d'année
Infos Pratiques
Jeunesse
Jeunesse
Juré d'assises
Mairie
Marchés
Patrimoine
Petite enfance
Plan Climat Energie
Présidentielles 2022
Réunion d'information
Santé
Sécurité
Seniors
Sport
Transport
Travaux
Urbanisme
Vie municipale
Vie quotidienne
Yzeron

Rénovation énergétique des bâtiments : Francheville, ville lauréate du SDIE !

27 juillet 2022
Actualités / Environnement / Équipements municipaux

L’appel à manifestation d’intérêt de l’ADEME

Aujourd’hui, chaque collectivité dispose d’un patrimoine immobilier affecté à des utilisations variées. Accumulé au fil des ans et des besoins, il est souvent mal connu. Une gestion patrimoniale rationalisée représente un gisement précieux d’amélioration des performances. C’est pourquoi l’Agence de la Transition Écologique (ADEME) et la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) ont lancé en juin 2020 un appel à manifestation d’intérêt visant à identifier des collectivités locales de la région Auvergne-Rhône-Alpes souhaitant mettre en œuvre un « Schéma Directeur Immobilier et Énergétique » (SDIE). Les collectivités lauréates vont bénéficier, pendant 4 ans, de l’accompagnement managérial et technique du groupement ESPELIA/POUGET Consultants, cofinancé par l’ADEME et la Banque des Territoires.

Le schéma Directeur Immobilier et énergétique

Le schéma Directeur Immobilier et énergétique (SDIE) est un outil de gestion dynamique du patrimoine des collectivités visant à définir les orientations de la politique patrimoniale.

L’enjeu de ce SDIE est dans un premier temps de réaliser un inventaire exhaustif du patrimoine bâti de la ville avec tous les critères objectifs (ancienneté, vétusté, état réglementaire, surfaces de plancher, usage, dépenses, etc.). Ces derniers permettront de fixer des objectifs de performance et d’établir différents scenarii avec la possibilité de concrétiser, au final, le PPI (Plan Pluriannuel d’Investissements) de la ville.

La stratégie développée sera fondée sur la diagnostic suivant :

  • L’usage et l’occupation des bâtiments
  • La vétusté
  • Les coûts d’entretien et de maintenance
  • La valorisation des actifs immobiliers et du foncier
  • L’amélioration de la performance énergétique
  • Le retour sur investissement

Un autre élément est venu renforcer l’intérêt de cette démarche : se mettre en conformité avec le Décret Tertiaire, sur les sites concernés, avec des objectifs significatifs de baisse des dépenses énergétiques. Le Dispositif Eco Efficacité Tertiaire (DEET) également appelé « décret tertiaire », impose une réduction des consommations énergétiques progressive pour les bâtiments tertiaires. Cette nouvelle réglementation vise à économiser 60% d’énergie finale dans ces bâtiments à l’horizon 2050.

Le SDIE est un véritable outil de pilotage de notre patrimoine bâti

Grâce au SDIE, la ville pourra bénéficier d’un support méthodologique et d’un accompagnement dans la réalisation d’études ciblant les priorités d’intervention sur le patrimoine (conservation, rénovation, cession, démolition), ainsi que dans l’élaboration de programmes de travaux ambitieux, notamment énergétiques.

« Le SDIE est un véritable outil de pilotage de notre patrimoine bâti. Les équipes des Services Techniques ont réalisé un inventaire des 42 bâtiments municipaux en prenant en compte des critères comme l’ancienneté, l’état de vétusté, l’état réglementaire, les surfaces, les consommations énergétiques, les coûts liés au ménage, à la maintenance, aux assurances, aux usages etc., ce qui n’avait jamais été fait, savoir d’où l’on vient c’est bien la bonne démarche pour savoir où l’on va » ajoute Jean-Paul Vernat, adjoint délégué à la transition environnementale et au patrimoine.