Francheville-Lyon en télécabine, pour bientôt ?

26 avril 2021
Transport

Le SYTRAL a dévoilé le 17 décembre un projet de transport par câble qui relierait Francheville et Lyon en moins de 20 min. Une idée déjà proposée par Michel Rantonnet, dans le précédent mandat et remis à l’ordre du jour par la nouvelle gouvernance du SYTRAL.

De quoi parle-t-on ?

Et si le transport par câble devenait le nouveau moyen de transport en commun ? Le SYTRAL propose la création d’une ligne aérienne qui relierait Francheville et Gerland en moins de 20 minutes. La ligne serait composée de télécabines transportant entre 10 et 12 personnes pour un flux de 2500 voyageurs/heure. Plus de 20 000 usagers pourraient donc profiter de ce dispositif.
Avec une vitesse moyenne de 20 km/h, le téléphérique permettrait de diviser par deux le temps de circulation entre Francheville et Gerland.

3 tracés envisagés*

*Source SYTRAL

La concertation pour déterminer un tracé optimal du transport par câble aura lieu en 2021. 3 tracés ont d’ores et déjà été envisagés au départ de Francheville :

  • 1er tracé « nord » : Francheville – Le Bourg -> la Gravière -> Sainte-Foy-Lès-Lyon -> Arrivée : Confluence
    8 stations, 6,5 km – 6200 habitants desservis
  • 2e tracé « médian » : Francheville – Le Bourg -> Le Plan du Loup (Sainte-Foy-Lès-Lyon) -> Le Roule (La Mulatière) -> Arrivée : Gerland ou Confluence
    8 stations, 5,7 km – 10 000 à 11 000 habitants desservis
  • 3e tracé « sud » : Francheville – Le Bourg -> Gravière-sud -> Le Roule -> Oullins -> Arrivée : Gerland
    6 ou 7 stations, 5,7 km – 7000 habitants desservis

« Ce projet serait complémentaire à celui du Métro E »

Pour Michel Rantonnet, Maire, : « une ligne aérienne qui relierait Francheville et Gerland en 15 minutes, cela sera possible avec le téléphérique. Le téléphérique est en complément du Métro E à Tassin et du TER et des bus. La complémentarité de ces différents moyens de transport divisera par deux les temps d’accès à Bellecour, Part-Dieu et Gerland. Choisir le transport par câble : c’est 5000 véhicules légers en moins par jour sur nos routes. C’est une chance pour l’Ouest lyonnais ».

Quel planning ?

Après une étude d’impact et une concertation sur le tracé optimal en 2021, la décision finale serait validée début 2022 avec une mise en service de la ligne fin 2025 et ce après 18 mois de travaux. Coût estimé de l’opération : 160 millions d’euros.