Jeudi 19 mars : épidémie coronavirus : point de situation à Francheville

19 mars 2020

Michel Rantonnet, Maire de Francheville, fait part des mesures prises sur le territoire de Francheville, valables au jeudi 19 mars.

« Madame, Monsieur,

 Depuis dimanche 15 mars, nous sommes passés au stade 3 d’une crise sanitaire exceptionnelle.

Pour traverser cette épreuve, nous devons nous appuyer sur des valeurs intemporelles : responsabilité, solidarité, entraide, avec une attention particulière pour les plus fragiles d’entre nous.

Dans une telle période, nous devons faire bloc pour surmonter cette épreuve.

Je vous appelle donc à respecter scrupuleusement les consignes de confinement.

Pour faciliter vos approvisionnements alimentaires et en complément de nos commerces alimentaires de proximité, je maintiens nos 3 marchés de quartier.

Cette décision est modifiable à tout moment, pour tenir compte de l’actualité sanitaire.

De plus, la direction de l’établissement de la grande surface de Taffignon accepte de mettre en place entre 14 H 30 et 16 H 30, une file d’attente prioritaire, pour les seniors de plus de 75 ans, les femmes enceintes et les personnes à mobilité réduite.

Pendant cette période, sachez que les services de la ville assurent une continuité d’activité.

Pour toutes questions, vous pouvez contacter le standard de la Mairie au :           04 78 59 02 66.

 Un accueil exceptionnel des enfants des personnels soignants qui sont indispensables à la gestion de crise est mis en place depuis lundi 16 mars. Il est assuré par les enseignants sur le temps scolaire. Les agents municipaux assurent l’accueil sur le temps du déjeuner, de 11h30 à 13h30 et le soir de 16h30 à 18h30.

 Je tiens à remercier toutes les forces vives au service de l’intérêt général.

 Avec mon équipe municipale et aux côtés de l’administration de Francheville, nous sommes totalement mobilisés pour vous garantir la continuité du service public.

 Je vous prie de croire à mon dévouement total au service de tous les Franchevillois.

 Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée. »

Michel RANTONNET – Maire de Francheville